fbpx
15 mai 2024

The West et l’UIEH célèbrent la Francophonie

Facebook
Twitter
LinkedIn

En mars 2024, The West a vibré au rythme de la Francophonie, avec deux événements organisés par Uniciti International Education Hub (UIEH), le pôle éducatif de Medine. Retour sur ces temps forts.

Parlez-vous français ?

Bien plus qu'une simple célébration linguistique, la Semaine de la Francophonie est un rendez-vous annuel qui, depuis 1970, rassemble de nombreux pays ayant le français en partage – une langue qui, avec plus de 320 millions de locuteurs à travers le monde, se classe désormais comme la 5e langue mondiale !

Outre la mise en lumière de l'importance de la langue française dans les échanges internationaux, et le renforcement des liens entre les peuples francophones, le but de la Semaine de la Francophonie est simple : promouvoir la diversité culturelle, l'apprentissage mutuel et la coopération. 

C’est dans ce cadre que UIEH a organisé – dans son campus de Pierrefonds – un débat-échange le 20 mars dernier, ainsi qu’un colloque international les 21 et 22 mars, présidé par un écrivain que l’on ne présente plus : Jean-Marie Le Clézio.

Débat-échange : réflexions sur l'intelligence artificielle (IA)

« Aujourd’hui, avec l’intelligence artificielle, pourquoi réfléchir ? » : voilà le titre évocateur du débat-échange tenu le 20 mars 2024, qui portait sur le thème (on ne peut plus actuel !) du rôle joué par l'intelligence artificielle dans notre société. 

Animé avec brio par la journaliste française Sandrine Audrain, cet événement a réuni deux intervenants locaux de renom : Joseph Cardella, professeur de philosophie au lycée des Mascareignes et fondateur de l’Université Populaire de l’île Maurice (UPIM), pour un état des lieux historique ; et Anouchka Sooriamoorthy, docteure ès Lettres et philosophe, pour une perspective moderne sur le sujet. 

Les intervenants ont abordé des questions cruciales telles que l'impact de l'IA sur notre capacité à penser, la nécessité de préserver la pensée humaine dans un monde automatisé, et les défis éthiques posés par l'IA. Ces réflexions ont ensuite été suivies d’un temps d’échange stimulant avec le public – de quoi questionner la présence de l'IA dans la société mauricienne, s’interroger sur l'existence de concepteurs locaux ainsi que sur les possibilités d’utilisation de l'IA par des organismes gouvernementaux. 

Bilan de cet événement ? Une quarantaine de curieux, issus de divers horizons, ont contribué à enrichir la réflexion collective, brisant des idées reçues et confirmant certaines craintes (légitimes) sur le sujet. Véritablement fédérateur, ce moment d’échange ouvre ainsi la voie à de futures rencontres de ce type au sein de UIEH.

Colloque international : sous le signe de l’interculturel 

Mais l'événement phare de la Semaine de la Francophonie à The West fut,sans aucun doute, le colloque international portant sur les rencontres interculturelles, tenu les 21 et 22 mars dernier. Ce colloque fut présidé par l’écrivain français et mauricien Jean-Marie Le Clézio, lauréat du Prix Nobel de Littérature.

Pendant deux jours, des universitaires de renom (de Maurice, de France, de la Réunion, etc.) ont ainsi exploré les différentes facettes de l'interculturel devant des participants provenant de divers horizons – journalistes, étudiants, universitaires, ou encore personnalités d’associations socio-culturelles et religieuses. 

Les thématiques abordées allaient des identités « non meurtrières » aux échanges culturels, en passant par l’éducation interculturelle. L’occasion de nourrir des réflexions profondes sur la manière dont les cultures peuvent s'enrichir mutuellement dans ce monde globalisé.

Ces deux journées intensives ont permis aux intervenants d’offrir des perspectives variées sur les défis et les opportunités de l'interculturel dans le monde contemporain. À cette occasion, Jean-Marie Le Clézio a également pu présenter son texte intitulé : « Se connaître et se reconnaître ». Un carnet du colloque devrait être produit dans un futur proche.

UIEH : le pôle éducatif phare de The West

En fournissant un cadre propice à des débats essentiels portant sur des thèmes d'actualité tels que ceux-ci, UIEH réaffirme son engagement envers l'excellence éducative, la promotion du dialogue entre les cultures, et la création d’espaces stimulants pour le partage des connaissances et des idées. 

L’organisation de ces deux événements pour la Semaine de la Francophonie faisait également sens pour UIEH, qui propose régulièrement des activités en langue française et collabore avec des institutions francophones de renom (telles que l’Université Paris Panthéon-Assas, l’Ensa Nantes, ou plus récemment SUPINFO).

Une belle mise en lumière du dynamisme de UIEH, qui s’efforce constamment de créer un environnement favorable à l'apprentissage et aux échanges interculturels !

Le saviez-vous ?

La Francophonie – avec un « F » majuscule ! – désigne un dispositif institutionnel qui gère les relations entre différents pays ayant la langue française en commun. Née en 1970 à Niamey (Niger), l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) vise à promouvoir la langue française et la coopération entre les 88 États et gouvernements membres – dont l’île Maurice. Une Charte de la Francophonie a d’ailleurs été adoptée en 1997.

autres actus

s'inscrire à notre newsletter

Partner up in the west